www.athle.fr
Accueil
SITE OFFICIEL
du comite de charente-maritime
Actualités
Championnats de France cadets et juniors à DIJON du 19 au 21 juillet 2013
Commentez cette actualité
19 Juillet 2013 - DAVID Stéphane
Championnats de France cadets et juniors à DIJON du 19 au 21 juillet 2013

Il y avait bien longtemps que le Comité Départemental de Charente-Maritime, n’avait pas eu autant de finalistes pour les Championnats de France dans les catégories juniores (3) et cadettes (7).

 10 PLACES DE FINALISTE 3 PODIUMS

Dès vendredi, Elliott SILLY (AS17-Saintes) catégorie juniore ouvrait le bal sur 100 mètres. Après s’être qualifié sans peine en série, il mettait la pression à tous ses adversaires en remportant la ½ finale et surtout en réalisant le meilleur temps 10’’86 de tous les candidats à la finale avec vent défavorable.

 

19 h 10, le moment attendu. Après son 3ème appui, Eliott perdait l’équilibre et toutes chances de remporter le titre. Une 6ème place en 11’’16 et une grosse déception.

1ère médaille en argent 

La juniore Chrystal MONSEUR (AS17-Saintes), vengeait son camarade de club et terminait son 2000 mètres steeple au sprint. Elle gardait quelques centimètres d'avance sur la concurrente de Rouen. 2ème en 7’17’’80, elle laissait éclater sa joie sur la piste en sautant dans les bras de son Président.

 

Les cadettes Laureen LANCKBEEN (AO PONS) et Talia SOLITUDE (Athlétisme TONNACQUOIS) restaient en deçà de leurs performances habituelles au javelot (35m38 et 35 m 46) et ne parvenaient pas à entrer en finale.

De même pour le cadet Baptiste PEREZ (AALRA) au lancer de poids (13m15). Heureusement, pour lui, et malgré une blessure au ménisque qui l’a obligé à lancer sous infiltration pendant les 2 jours, il se qualifiait sans coup férir pour la finale du disque.

 

Tout au long de l’après-midi, les qualifications se déroulaient parfaitement malgré une grosse frayeur pour la juniore Mélanie LADRIX (AS17-HSA), 39m78 au 3ème essai du javelot après 2 très modestes essais et le cadet Raphaël DAUNAS (AALRA) au lancer de marteau (2 échecs puis 53m40).

 

La cadette Charlotte PIERRE (AALRA) sautait 5m32 pour se qualifier aisément en finale.

 Samedi 20 juillet

Le lendemain, dès sa première course au 100 m haies, elle faisait parler la poudre.

14’’14 et nouveau record personnel. Elle pulvérisait son ancienne marque de près de 5 dixièmes.

La journée, s’annonçait sous de bons auspices, même si son camarade de club Théo COSTA cadet au 100 mètres haies 14’’84 (nouveau record personnel) échouait, peu avant, pour se qualifier en ½ finale (faute sur la 7ème haie et perte de vitesse).

 

Dès midi, les 2 coureurs cadets de 800 mètres Henri LACOSTE (Rochefort AC) et Hugo MIRABEL (AALRA) couraient dans la même série. Dans une série tactique, le premier se qualifiait en remportant sa course alors que le second échouait d’un rien pour entrer en finale (15ème temps en 1’59’’07 alors que les 12 premiers étaient qualifiés).

Charlotte PIERRE en finales

Pendant que la cadette Talia SOLITUDE lançait le poids à 13m11 pour se qualifier directement pour la finale dès son 2ème essai, Charlotte PIERRE faisait de même, pour sa 1/2 finale, en terminant à la 3ème place du 100 mètres haies (14’’34).

Puis elle enchaînait, la finale du saut en longueur. Après un 1er essai convaincant, Charlotte partait disputer la finale du 100 mètres haies. Après un excellent départ et l’enchaînement des 3 premières haies, l’espoir d’une médaille était présent. Malheureusement, pour elle, le physique commençait à parler. 14’’45 et septième place mais le sentiment du devoir accompli.

Charlotte pouvait à nouveau se concentrer pour le saut en longueur. Après avoir obtenu sa place de finaliste, elle donnait le maximum sur son 4ème essai. A l’impulsion, une violente douleur dans le dos l’empêchait de terminer le concours. 8ème avec un bond à 5m21, Charlotte PIERRE pouvait partir en vacances et soigner une déchirure au dos !






















 Les lanceurs au rendez-vous



La finale du lancer de disque cadet pouvait débuter pour Baptiste PEREZ (AALRA) sous l’œil avisé de son entraîneur Gabriel QUERREC. L’objectif de la finale étant atteint, Baptiste se lâchait pour essayer de grappiller quelques places dans le classement final. Avec 2 lancers hors zone, la marque n’était pas améliorée. Les 43 m 96  lui permettent de se classer 8ème.

 

Pendant ce temps, Le junior Elliott SILLY se qualifiait pour la finale du 200 mètres avec le 2ème temps avec un nouveau record personnel à la clé (21’’71)

 

Pour la juniore Mélanie LADRIX, pas question de reproduire le concours de la veille. Dès son premier essai, un jet à 35m94 permettait de la rassurer. Puis son deuxième jet à 39m10 lui faisait obtenir une belle septième place, un peu frustrante, puisque le podium se jouait au niveau de son record personnel.

 

Le cadet Raphaël DAUNAS au lancer de marteau imitait la concurrente de la Haute Saintonge. Il entrait parfaitement dans le concours avec un jet à 51m26, Libéré de la pression grâce à ce lancer, il pouvait prendre tous les risques. Son 4ème jet à 54m54 tout proche de son record personnel, lui permettait d’obtenir la 5ème place.

 Les internationaux en piste

Le dimanche, la cadette Talia SOLITUDE était la première à entrer en piste pour le lancer de poids. Son jet à 13m02 dès son 2ème essai, la plaçait elle aussi en finale. Son 5ème essai (13m66) à 20 centimètres de son record la rapprochait du podium. Finalement, elle perdait 1 place et terminait 5ème. Déçue, elle n’a pas démérité. Le podium se jouait à plus de 14m14.

 

Le relais 4x100 junior de l’AS17, s’élançait. Le premier moteur Antoine ESCOUBET, mettait sur orbite Elliott SILLY pour sa 6ème course en 3 jours. Surpuissant, il faisait une magnifique ligne droite pour passer le témoin à son coéquipier Loïc LOURADOUR.  Une légère anticipation ou l’aspiration due aux autres équipes ne permettait pas aux 2 coureurs de se transmettent le témoin dans la zone autorisée. Loïc LOURADOUR transmettait quand même au cadet Clément LABBE. La course terminée, le relais était logiquement disqualifié. Dommage, le temps leur aurait permis de participer à la finale.

 

Pour sa dernière course, Elliott SILLY héritait du 8ème couloir. En aveugle, mais peut-être émoussé, il rapportait une magnifique 2ème médaille d’argent dans l’excellent temps de 21’’51. Il effaçait des tablettes le vieux record départemental de Jean Paul GENET qui datait de 1968.

 

La dernière course, d’un athlète de Charente Maritime était celle de Henri LACOSTE. Dans cette course où 12 concurrents étaient en liste, le premier tour s’effectuait à vive allure. Le Montpelliérain Florian Lespinasse, à l’issu d’un sprint échevelé devenait champion de France cadet du 800 m en 1'52''35 devant Henri LACOSTE 1’52’’78.

 

Cette course clôturait ces championnats très prolifiques pour notre comité.

Félicitations à tous les dirigeants, entraîneurs et athlètes et bonnes vacances à tous.

les Réactions
Commentez cette actualité
Pour commenter une actualité il faut posséder un compte sur le site FFA, utilisez la rubrique ci-dessous pour vous identifier ou vous créer un compte.
Login (Email) : 
Mot de Passe : |
mot de passe oublié ?
24/11 >
29/01 >
29/01 >
24/01 >
24/01 >
22/01 >
22/01 >
18/01 >
28/12 >
08/11 >
20/03 >
12/12 >
28/05 >
21/05 >
13/05 >
29/04 >
23/02 >
23/02 >
11/02 >
29/01 >
Les Espaces